Pourquoi elle s’appelle la Bleuette ?

Son nom lui vient des bleuets : cette fleur craint l’utilisation abusive de désherbant. Leur présence en bordure des champs est le signe que les blés sélectionnés par l’Alliance Durable pour produire La Bleuette, sont cultivés dans le respect de l’environnement, dans l’intérêt de la biodiversité.
Le bleu c’est aussi la couleur du développement durable, évoquant un environnement pur. Elle se retrouve d’ailleurs dans le logo du CRC et de Global Compact.

La 1ère baguette développement durable

D’après la définition officielle adoptée au sommet de la terre de l’ONU, à RIO, en 1992, le développement durable c’est « la capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins sans compromettre l’aptitude des générations futures à satisfaire leurs propres besoins »

Autrement dit, c’est mieux consommer et mieux produire pour laisser à nos enfants une planète plus propre, et éviter l’épuisement des ressources naturelles.

Respectueuse de la Terre et des Hommes,  La Bleuette s’inscrit dans cette dynamique, du mode de culture des blés à la communication, en reposant sur les 3 valeurs fondamentales : l’environnement, le social, l’économique.

La Bleuette, une alliance de qualité et de saveur

Plusieurs centaines de boulangeries proposent la Bleuette. Avec une croûte croustillante et dorée, une mie crème, et une saveur douce aux notes de noisette, la Bleuette a su trouver sa clientèle.
Simplement bonne, elle se consomme du petit-déjeuner au dîner.

La Bleuette : Issue d’une agriculture durable

Les blés CRC® sont cultivés suivant les pratiques d’une agriculture durable qui vise à réduire au maximum toute source de contamination sur les céréales avec des exigences de moyens et de résultats.
Elles respectent les exigences d’un cahier des charges précis qui bénéficie d’une Certification de Conformité Produit, signe officiel  de qualité attribué par le ministère de l’agriculture et de la pêche.

Ce mode de culture respecte  l’environnement, favorise la biodiversité et représente une garantie de sécurité alimentaire pour les consommateurs

  • Un mode de culture soucieux de la biodiversité
  • Les parcelles sont éloignées de toute source de contamination
  • Les blés ne sont traités que s’ils en ont besoin
  • Les grains ne sont jamais traités après récolte
  • Les blés sont suivis et tracés des parcelles jusqu’au moulin des contrôles sont réalisés par un organisme accrédité par l’état
  • Plus de 1000 agriculteurs engagés dans cette démarche

A l’origine, la démarche CRC a été créée pour répondre aux exigences des fabricants d’alimentation infantile.

D’après la définition officielle adoptée au sommet de la terre de l’ONU, à RIO, en 1992, le développement durable c’est « la capacité des générations présentes à satisfaire leurs besoins sans compromettre l’aptitude des générations futures à satisfaire leurs propres besoins »


Comments are closed.